Protection de l'environnement

L’opportunité de promouvoir la biodiversité sur les sites industriels

L’intégration, la préservation, voire la promotion de la biodiversité sur les sites industriels, bien qu’encore peu réglementées, peut constituer un véritable atout pour les entreprises. Pour l’heure, la biodiversité reste la grande oubliée sur la plupart des sites industriels. Elle est pourtant bien présente: en témoignent notamment les cours d’eau bordant les sites industriels, les espaces verts, les diverses espèces animales et végétales endogènes…

 

biodiversité-sur-les-sites-industriels

 

L’intérêt d’une politique de valorisation de la biodiversité sur les sites industriels

 

Si la nécessité de protéger cet environnement n’apparait pas toujours comme un enjeu,  sa dégradation engendre néanmoins des risques pour les entreprises. A l’inverse, promouvoir la biodiversité est source de nombreuses opportunités, parmi lesquelles:

  • l’amélioration de la qualité de vie sur le site, appréciée par les collaborateurs
  • la promotion de l’image de marque de l’entreprise auprès des parties prenantes, telles que les clients, les investisseurs, les riverains, les associations, et les futurs embauchés
  • la réduction des risques financiers et réglementaires pour l’entreprise, tels que les recours de tiers, les mises en demeure de l’administration, ou encore les pénalités financières

Associée à une bonne stratégie de communication, la promotion de la biodiversité sur les sites industriels peut constituer un atout réel.

 

La mise en place d’une politique de valorisation de la biodiversité sur site

 

Une démarche de valorisation de la biodiversité locale peut être menée de différentes manières. Cette politique peut par exemple être menée selon la logique Plan Do Check Act :

 

biodiversité-sur-les-sites-industriels

 

1. Identification des enjeux relatifs à la biodiversité sur le site et dans son environnement proche: recensement des espèces, des risques que fait peser l’activité du site sur la biodiversité. Ce  travail peut être fait à partir de l’étude d’impact du site (notamment pour les sites autorisés ICPE), ou, à défaut, d’un recensement de la biodiversité locale, et notamment des espèces rares et/ou protégées/menacées. Les sites peuvent également s’appuyer, le cas échéant, sur leur analyse environnementale,

2. Détermination des actions planifiées avec les responsables choisis,

3. Évaluation régulière de l’avancement des actions et de l’atteinte des objectifs, et actualisation des objectifs en conséquence,

4. Actualisation des objectifs en conséquence.

La clé réside certainement dans l’implication de l’ensemble des collaborateurs, en les sensibilisant, afin de créer une véritable culture d’entreprise tournée vers la protection de la biodiversité.

Ces démarches peuvent être réalisées en partenariat avec les structures et associations locales ou nationales, telles que la Ligue de protection des Oiseaux (LPO), France Nature Environnement (FNE) ou le World Wildlife Fund (WWF).

Le dernier point important est de communiquer sur les actions réalisées et les bénéfices obtenus, en interne (réunions, intranet, newsletter…) et en externe (site internet, rapport annuel de l’entreprise)…

 

En conclusion

Préserver et valoriser la biodiversité sur les sites industriels n’a donc rien d’un geste uniquement philanthropique, il s’agit aussi d’une réelle opportunité, tant pour valoriser son site et son activité auprès de ses parties prenantes les plus proches, que pour permettre de se démarquer sur le marché.

Nous vous conseillons

Dérèglement climatique et DPEF

Élise

La nouvelle stratégie européenne en faveur de la biodiversité pour 2030

Élise

Changement climatique : 39 entreprises françaises s’engagent

Élise

Le risque climatique au cœur des préoccupations des entreprises

Élise

Laisser un commentaire